Author Archives: Bret´Elles

Un patron de Bret’Elles dans Migros Magazine

24 Juil 17
Bret´Elles
, , , , , ,
No Comments

Je ne vous avais pas encore dit que j’avais créé un patron pour Migros Magazine.

Il est paru en mai dernier. Je vous laisse le découvrir.

La procédure pour réaliser le sac est ici

Et je vous remets le patron en PDF avec les mesures si vous voulez juste le redessiner: Patron du sac armaillis

Envoyez-moi des photos quand vous l’avez cousu, je ferai une galerie avec vos réalisations.

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Livre: Documentaires à ne pas rater

22 Juil 17
Bret´Elles
, , , ,
No Comments

C’est une nouvelle collection documentaire que nous propose Gallimard Jeunesse, avec la Collection BAM! pour les 10-15 ans.  Chaque livre réunit dans un petit album cartonné 40 portraits d’hommes et de femmes qui ont marqués l’Histoire ou les légendes. Sont déjà parus dans cette collection, des livres dédiés aux thèmes: Dieux, Paix, Rock pop et Foot.

Chaque personnage est synthétisé sur deux pages qui expriment en quoi il a oeuvré dans son domaine. La présentation illustrée par des collectifs spécialisés dans le flat design rendent ses albums facilement abordables et très attrayants.

J’ai beaucoup apprécié les livres Paix et Rock Pop que j’ai pu découvrir et dans lesquels on trouve respectivement les portraits de Charlie Chaplin, Martin Luther King et Nelson Mandela d’une part et de Led Zeppelin, Blur et Nirvana d’autre part.

Découvrez-les et racontez-moi vos impressions.

 

 

 

 

Références:
Paix – 40 artisans de paix

Rock Pop – 40 artistes et groupes de légende
Collection: BAM!
Editeur: Gallimard Jeunesse
Parution: Février 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Livre: Apprendre à dessiner

10 Mar 17
Bret´Elles
, , ,
No Comments

Un rond et deux points, c’est déjà un dessin. Et surtout, c’est déjà un visage. C’est ainsi que, dans son livre « Un rond Deux points Le petit manuel qui t’apprend à dessiner », Christophe Bataillon veut permettre à chacun d’apprendre à dessiner. A travers huit ateliers, chacun peut s’exprimer à travers le langage dessiné. Une parfaite initiation pour les petits comme pour les grands.

Pour une personne qui comme moi a souvent des complexes quand elle dessine, ce livre est une véritable trouvaille. Il permet de dédramatiser le dessin. Et c’est sûr avec seulement un rond et deux points, même moi je sais dessiner! J’adore! A mettre entre toutes les mains.

Références:
Un rond Deux points Le petit manuel qui t’apprend à dessiner
Collection: Hors Série
Editeur: Giboulées
Parution: Janvier 2017

Rendez-vous sur Hellocoton !

#L’invitée: Diane Masmejan-Borcard vous accompagne sur la voie du bonheur

07 Mar 17
Bret´Elles
, , , , , , , , , , , ,
No Comments

Une nouvelle invitée se présente sur les pages de ce blog Diane Masmejan-Borcard J’ai rencontré Diane quand j’étais enceinte de ma fille. J’ai suivi avec elle les cours de gym ballon prénatale. Un véritable bonheur et cela m’a aussi beaucoup aidé lors de l’accouchement. Je recommande! Diane, c’est une véritable oasis de bonheur à elle seule et elle le partage. Je vous invite à la découvrir.

Pourrais-tu te présenter, ainsi que ton activité?
Je m’appelle Diane Masmejan-Borcard, je suis mariée et j’ai 2 filles nées en 2003 et 2005 ainsi que 2 belles-filles nées en 1992 et 1994. Je suis passionnée par les relations humaines, le transfert de connaissances et le partage d’expérience. Durant 20 ans, j’ai travaillé au sein de différentes grandes entreprises de la région genevoise principalement dans les RH puis je suis devenue maman et j’ai rapidement créé Bébé-Gruyère, structure de formation dans le domaine de la périnatalité. En 2014, après 10 ans d’activité dans ce domaine et alors que mes enfants avaient bien grandi, j’ai découvert JDREC par un mail envoyé d’une connaissance. La lecture de ce mail m’a fait l’effet d’un feu d’artifice tant j’avais envie de changement dans ma vie de famille et que tout à coup cela me semblait possible ! La lecture de la dernière phrase fût le bouquet final : « Nous cherchons des formatrices en France, en Suisse et en Belgique ». De toute évidence, pour la Suisse, c’était moi J Je me suis lancée tête baissée dans cette belle aventure et ai créé ma 2e structure de formation dans le domaine du développement personnel cette fois-ci : Bebloom – Free Yourself


Pourquoi t’es-tu lancée dans cette activité?
Au moment où j’ai reçu cette information, je n’étais pas vraiment heureuse dans ma vie de famille, je trouvais parfois difficile d’élever des enfants et de rester en lien avec mon conjoint, je rêvais de plus d’harmonie et de légèreté dans nos relations et je n’étais pas vraiment la maman ni l’épouse que je voulais être…
D’un point de vue professionnel, je sentais bien que des gens dans mon réseau auraient volontiers suivi encore d’autres cours avec moi mais les enfants grandissant, je n’avais plus rien à leur proposer. D’autre part, on me sollicitait régulièrement pour des questions d’éducation et je me sentais complètement démunie pour leur répondre.
La découverte de ce concept arrivait ainsi à point nommé en satisfaisant mon besoin de changement dans ma vie privée et mon vif intérêt pour le transfert de connaissance. Je pouvais expérimenter et partager, j’adore !

Qu’est-ce qui te plaît lorsque tu la pratiques?
D’abord, cette méthode m’a permis de faire un bon incroyable dans mon développement personnel en effectuant le challenge de 21 jours sans râler pour me libérer des plaintes. J’ai donc vraiment pratiqué de manière intense dans mon foyer et les transformations ont été si enthousiasmantes que j’ai l’impression d’être née en 2014 !


Lorsque je transmets dans le cadre des ateliers, je suis profondément touchée de voir les étincelles dans les yeux des participants dont la vie se met à changer. Je me régale des pépites qu’ils partagent, de la sincérité et de la richesse de nos échanges remplis de joie, de rire, de larmes aussi parfois… Chaque rencontre est un pur moment de bonheur pour moi J

Comment organises-tu ton temps?
Je réserve des moments dans mon agenda hebdomadaire pour les activités liées à Bébé-Gruyère, d’autres à Bebloom et suis bien sûr très présente pour ma famille. Je dois cependant bien reconnaître qu’il y a une grande marge d’amélioration de ce côté-là… Passionnée comme je suis, je ne compte pas mes heures et parfois, je ne sais pas m’arrêter… J’ai beaucoup exercé la capacité à faire des choix rapidement ce qui me fait gagner un temps précieux. J’ai également développé la capacité à savoir immédiatement si c’est juste pour moi ou non et si ce n’est pas juste pour moi, je n’y consacre pas de temps. J’ai arrêté complètement de regarder la télé, gain de temps précieux également. J’utilise chaque événement de mon quotidien pour apprendre quelque chose sur moi et mieux je me connais, plus je suis rapide dans ma réflexion, plus je suis efficace.
Sinon, j’utilise 2 outils qui me sont très précieux : Le KanbanFlow et la technique du pomodoro.

Quels sont les retours de tes clients qui t’ont fait le plus plaisir?
Oh quelle question difficile, joker ! Je reçois vraiment beaucoup de témoignages comme tu peux le voir sur mon site internet. Chacun me va droit au cœur, me touche au plus profond. Savoir que la vie des participants changent, que les relations avec leurs enfants et leurs conjoints s’améliorent, qu’ils se sentent mieux dans leur vie me ravie, vraiment. J’ai la délicieuse sensation d’être au bon endroit pour contribuer, à mon humble niveau, à change le monde J

 

Diane prépare bien d’autres projets encore. Et j’aurais l’occasion de l’inviter à nouveau sur ce blog. J’espère que cette (petite) interview vous aura redonné plein d’énergie ainsi que l’envie de la rencontrer. A bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Bricolage du mercredi: le début de l’automne

28 Sep 16
Bret´Elles
, , , , , ,
No Comments

Voici venu l’automne et je vais essayer de me faire pardonner de ma longue absence dans les publication. Ma vie a beaucoup changé ses derniers temps et j’avoue avoir un peu de mal à suivre entre les enfants à conduire à l’école, chez leur nounou et un nouveau travail d’enseignante de français langue étrangère, plus tout ce qui va autour (l’organisation de la famille, les repas, et mes autres boulots…). Bref, je ne suis pas complément une super maman.

Pour revenir au sujet du jour, je vous propose un nouveau bricolage lié à la venue de l’automne. Très facile, il demande néanmoins une petite promenade en forêt ou dans un parc au préalable.

Il faut donc commencer par aller ramasser quelques feuilles d’arbres tombées. selon leur taille, il vous en faudra plus ou moins. Pour les faire bien sécher à plat, mettez les dans du papier journal et posez vos annuaires dessus (il faut bien qu’ils servent de temps en temps!). Attendez plusieurs jours que les feuilles soient bien sèches puis couper les tiges.

Sur une feuille cartonnée de couleur, chez nous, on a choisi rouge, collez les feuilles de manière à former un anneau, le côté de la tige sera placé au centre de l’anneau. En attendant que cela sèche, préparez le visage du lion comme sur la photo:

Ensuite, il suffit de coller le visage au centre des feuilles.

Et voilà un lion prêt à rugir!

 

Bricolage_lion_rugit

 

Je remercie ma Sophie (3 ans) pour la réalisation et sa nounou Sophie pour l’idée et la concrétisation.

Envoyez moi des photos des vôtres, je ne manquerai pas de les publier.

Signature_helene

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vide grenier pour couturières

15 Sep 16
Bret´Elles
, , , ,
No Comments

Avant son déménagement, le Musée du bouton met en vente les objets de son exposition: boites à couture, mercerie ancienne, machine à coudre. Profitez-en, c’est plein de trésors!

vide-grenier1

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Nostaligie: Ma première couture

11 Juil 16
Bret´Elles
, , , , , , , , , , , ,
No Comments

Aujourd’hui, je me sens un peu nostalgique. Je viens de retomber sur des photos de ma première réalisation en couture. Le vêtement, qui m’a amenée à faire de la couture!

Je vous raconte. J’avais 12 ans. je voulais absolument une jupe-short (un short avec un pan supplémentaire devant pour faire la jupe…). Evidemment, ce n’était plus la mode… Mais comme suivre la mode n’a jamais été mon style.

« La mode passe le style reste! », disait Coco Chanel

Ma maman m’a proposée d’aller voir une amie qui faisait beaucoup de couture, Maryse. Ni une, ni deux, nous y sommes allées et Maryse m’a prêté le patron d’un pantalon pour faire le short (c’était le seul patron qui avait une fermeture sur le côté) et elle a dessiné le patron du pan de jupe. Et voilà, comment j’ai commencé  la couture. Je n’ai jamais arrêté depuis. Maryse m’a souvent aidé quand je ne comprenais pas un patron.

Merci à ma maman et à Maryse de m’avoir transmis ce virus!

 

jupe_shot_premiere_couture_profil

jupe_shot_premiere_couture_dos

Et vous, comment vous êtes-vous lancé dans votre passion?

Signature_helene

Rendez-vous sur Hellocoton !

Customiser un t-shirt

05 Juil 16
Bret´Elles
, , , , ,
No Comments

Il y a quelques semaines, Modes & Travaux m’a sélectionné pour customiser un T-Shirt. Le principe est simple: une trentaine de personnes sont sélectionnées pour un défi créatif, puis 10 projets réalisés seront publiés…

Le mien n’a malheureusement pas été publié, mais je le trouve très joli, alors j’avais envie de vous le montrer. J’ai donc reçu un t-shirt blanc, col rond, provenant de chez H&M. Tout ce qui a de plus basique et en aucun cas joli… Je vous avoue que je me suis longuement creusée la tête avant de trouver quelque idée qui ne soit pas vue et revue des dizaines de fois. Voilà donc ce que j’ai fait:

Tunique_ModeTravaux_custo Tunique_ModeTravaux_custo_dos Tunique_ModeTravaux_custo_devant Tunique_ModeTravaux_custo_detail_jupe

Elle vous plait?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Musée du bouton cherche toujours des trésors

28 Juin 16
Bret´Elles
, , , , ,
one comments

Vous l’avez peut-être vu sur Facebook, samedi, je suis allée à la grande fête de la fermeture du Musée du Bouton à Estévenens (canton de Fribourg, Suisse). Pour ce musée privé, cette fermeture n’est pas triste, au contraire puisque l’ensemble des collections sont transmises au Musée de la Mode à Yverdon (canton de Vaud, Suisse).

Musee_du_bouton69_

Depuis 2012, les petites mains du musée, devenues les Muses du bouton depuis sa fermeture, ont amassé, trié, et créé des tableaux de présentation des plus beaux boutons trouvés dans les travailleuses de nos grands-mères, qu’elles ont reçu généreusement. Avant même l’ouverture, elles avaient déjà plus de 50 000 boutons. Aujourd’hui elles en ont plus d’un million dans leur atelier. Elles ont réalisé quatre expositions et créé une centaine de tenues bien boutonnées pour des défilés d’ouverture des expositions.

Musee_du_bouton14_ Musee_du_bouton82_

Pour autant, malgré la fermeture, les Muses continueront d’œuvrer avec encore trois expositions itinérantes prévues. Et bien sûr, les défilés pour les présenter. Le but est de sauver de la poubelle des Boutons qui peuvent être de véritables trésors: « Une fois, au milieu des fils, crochets, clous et autres cochonneries, nous avons trouvé un bouton en or », confie Nicola Beaupain, la créatrice du musée. Mais surtout, ces boutons marquent leur époque. Les plus vieux boutons de la collection datent du 16e siècle. Ils ont été trouvé par une archéologue au fond de la Mer du Nord au large de la Hollande.

Musee_du_bouton104_

Pour continuer leurs expositions, les Muses du bouton cherchent toujours à enrichir leur collection. Elles rçoivent toujours volontiers ce qui se trouvent dans vos greniers, notamment boutons (vieux et neufs), dentelles, broderies, passementeries, fils aiguilles et nécessaires de couture… Je me charge volontiers de leur transmettre si vous le souhaitez. J’ai des pieds à terre dans différents lieux de France et de Suisse…

Musee_du_bouton107_ Musee_du_bouton93_ Musee_du_bouton59_ Musee_du_bouton6_ Musee_du_bouton3_

Bravo à Nicolas Beaupain et à ses sept Muses du bouton pour ces réalisations et pour avoir sauvé autant de boutons d’une issue tragique.

Signature_helene

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Livre: Un peu de magie

24 Juin 16
Bret´Elles
, , , ,
No Comments

«C’est magique maman!» Voilà probablement ce qui va sortir de la bouche de votre bambin lorsqu’il découvrira Où se cachent les animaux? avec leur lampe magique. Le principe: une page transparente est imprimée avec de multiples détails et suivie d’une page entièrement noire. Si l’enfant regarde son livre ainsi, il ne verra rien. Il lui faut prendre la lampe magique (en carton, donc sans pile!) pour découvrir les animaux et leur nid, terrier, tanière…

Ousecachentlesanimaux

De quoi les occuper un bon moment tant les détails sont nombreux.

A vous la lampe magique!

Signature_helene

 

Références:

Où se cachent les animaux

Collection: Mes premières découvertes, Lampe Magique

Editeur: Gallimard Jeunesse

Parution: Mars 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !